Le CEBIT, grand-messe annuelle de l’industrie numérique a ouvert ses portes à Hanovre. Securitymadein.lu ne pouvait pas manquer ce rendez-vous pour faire briller les couleurs du Luxembourg. Pascal Steichen a fait une intervention remarquée sur le thème “Cybersecurity, Europe leads the way” en expliquant les défis de la nouvelle ère digitale qui s’ouvre à nous. L’explosion du nombre de données que nous produisons et envoyons sur différentes plate-formes numérique constitue le socle d’un nouveau paradigme, le “dataïsme”. Ces données de plus en plus riches peuvent constituer une nouvelle forme d’intelligence si elles sont correctement contextualisées et traitées par une armée de petits objets connectés qui ont envahi nos vies… pour le meilleur et pour le pire.

Le mariage entre l’homme et la machine rendra-t-il le premier plus smart que son phone? Les paris sont ouverts, mais les orages se profilent déjà à l’horizon, avec des menaces de plus en plus précises sur notre sécurité numérique et notre vie privée. Les objets connectés deviennent des proies faciles à utiliser pour mener des attaques DDoS de très grande envergure. Et les données personnelles que nous avons envoyées dans la stratosphère du cloud pourraient nous retomber violemment sur la tête si les parapluies techniques et juridiques ne sont pas renforcés.

Pour éviter que le ciel ne nous tombe sur la tête, le message de Pascal Steichen est simple: “Soyons le changement, pour éviter de le subir”. Si la confiance devient une nouvelle monnaie universelle, l’Europe a déjà une longueur d’avance, notamment en matière de protection des données personnelles. Et le marché de la cybersécurité est extrêmement prometteur, avec une croissance annuelle de 15% et des milliers d’emplois qui seront créées. Déjà plus de 100 rien qu’au Luxembourg, en 2016!

 

 

 

 

 



Member of the month