Bonne Année et bonnes résolutions

A l’aube d’une année nouvelle, les bonnes résolutions sont de rigueur. Arrêter de fumer, commencer le sport, faire une bonne action… Les possibilités de s’améliorer ou de corriger ses défauts sont nombreuses. C’est aussi le cas pour votre vie numérique. Car en 2017, les « cyber menaces » ne vont pas disparaître. Au contraire, elles risquent de prendre une nouvelle accélération. La multiplication des outils et des applications mobiles y est pour beaucoup, mais aussi l’arrivée en masse des objets connectés qui sont peu ou pas sécurisés.

Les bonnes résolutions de l’an dernier (vous les aviez déjà oubliées?) sont donc toujours valables, mais doivent être mises à jour…

Faites des backups : en effet, les ransomwares pullulent et font de nouvelles victimes chaque jour. Comme il n’existe aucun moyen vraiment sûr de s’en prémunir, la seule solution est de réaliser des backups réguliers et déconnectés, afin de pouvoir récupérer une copie des documents qui auraient été chiffrés par un ransomware.

Utilisez des mots de passe solides
Les mots de passe sont les fondements de votre sécurité : ils doivent être complexes, difficiles à deviner et ne doivent ni être prêtés ni réutilisés. D’après la dernière étude du STATEC, 11% des internautes n’utilisent qu’un seul mot de passe pour toutes les applications. C’est peu mais c’est déjà trop. Adoptez nos conseils pour créer les mots de passe les plus solides.

Protégez vos smartphones et tablettes : ces appareils mobiles peuvent poser de gros problèmes justement parce qu’ils sont mobiles. En effet, ils contiennent autant voire davantage d’informations personnelles qu’un ordinateur classique, mais ils peuvent être perdus ou volés beaucoup plus facilement. Il est donc important de prendre le maximum de précautions possibles pour verrouiller l’appareil et les données qui s’y trouvent en cas de perte ou de vol. Suivez nos conseils pour mieux vous protéger.

Votre vie privée est la chose la plus importante que vous possédez. Elle doit donc idéalement être mieux protégée que votre compte en banque. Or les services en ligne et les réseaux sociaux collectent une quantité impressionnante de données personnelles. Chaque application installée sur votre smartphone accède à certaines de vos données. Il faut se poser au minimum 4 questions lorsqu’on les installe :

  1. Ai-je vraiment besoin de cette application ?
  2. Les permissions demandées par l’application sont-elles pertinentes et légitimes par rapport au service rendu ?
  3. Puis-je limiter ou paramétrer les données récoltées selon mes besoins réels ?
  4. L’éditeur de cette application est-il un acteur de confiance ?

Si vous répondez par la négative à l’une de ces questions, cela signifie sans doute que l’application ne devrait pas être installée. Par exemple, certaines applications « lampe torche » demandent la permission d’accéder aux Contacts, aux messages ou encore à la localisation de ses utilisateurs… autant d’informations sans aucun lien avec le service rendu. Quant à Messenger (le système de chat de Facebook) il lit tous vos sms et accède à vos contacts, ce qui n’est pas le cas lorsque vous utilisez le même service sur un PC normal… Plus d’informations à ce sujet sur BEE SECURE.

Share with care: