• “Passwords are like underwear: you don’t let people see it, you should change it often, and you shouldn’t share it with strangers”, Chris Pirillo
  • “In the future, computers may weigh no more than 1.5 tonnes”, Popular mechanics, 1949
  • “Artificial intelligence is no match for natural stupidity”, Albert Einstein
  • “Man is a slow, sloppy, and brilliant thinker; computers are fast, accurate and stupid”, John Pfeiffer
  • “Computers are useless. They can only give you answers”, Pablo Picasso
  • “If someone steals your password, you can change it. But if someone steals your thumbprint, you can’t get a new thumb. The failure modes are very different”, Bruce Schneier
  • “We’re not computers, Sebastian, we’re physical”, Roy Batty in Blade Runner
  • “ Computers don’t lie, but liars can compute”, Terry Hayes
  • “Amateurs hack systems, professionals hack people.”, Bruce Schneier
  • “As the world is increasingly interconnected, everyone shares the responsibility of securing cyberspace”, Newton Lee

L'auto-évaluation CASES : check-up pour les PME

L'auto-évaluation CASES : check-up pour les PME

By Pixel Pal on English   Français  
Pour rendre la sécurité de l’information accessible à tous, le start-up kit propose des points de contrôle simples et précis.
Le Start-up Security Kit, développé par les experts de CASES, est un outil en ligne guidant les entrepreneurs vers une meilleure stratégie de cybersécurité. À travers 3 niveaux (START, FIT et TOP), l’outil comporte quatre catégories de mesures de protection :
  • Les bons réflexes
  • La protection du matériel
  • La protection des données
  • L’organisation
Avec la multiplication des interfaces et des systèmes d’information, la sécurité du patrimoine informationnel doit être considérée comme une priorité. Nul ne peut se permettre de négliger ni la sécurité de son matériel informatique ni la protection des données qui lui sont confiées. Le Start-up Security Kit guide les entreprises qui désirent mettre en place les mesures de protection basiques et progresser vers un niveau de sécurité optimal. 3 niveaux de sécurité sont accessibles ainsi différenciés : « Start », « Fit » et « Top ». De cette manière, chacun peut renforcer son niveau de sécurité à son rythme et selon ses priorités. Pour rendre la sécurité de l’information accessible à tous, le start-up kit propose des points de contrôle simples et précis, des astuces pour progresser ainsi que des outils opérationnels à mettre en place. À présent, le startup-kit permet de réaliser son auto-évaluation. Pour cela, il suffit de répondre par oui ou non à une série de questions simples. Avant de rentrer dans le vif du sujet, les entreprises doivent définir leur secteur d’activité et leur taille. Les questions qui suivent sont adaptées au profil de l’entreprise. L’auto-évaluation permet aux entreprises de cerner rapidement leurs points faibles et de prendre connaissance des actions correctives à mettre en place. Le seul « défaut » du questionnaire est qu’il faut répondre à toutes les questions par oui ou par non, ce qui n’est pas toujours évident. Mais heureusement, il est possible d’interrompre son évaluation à n’importe quel moment et de la reprendre par la suite. En fin de compte, l’auto-évaluation CASES représente un point de départ très pratique. Il permet aux PME et aux organisations d’aborder plus facilement la cybersécurité et, de cette manière, de protéger leur patrimoine informationnel, leur réputation et les données de leurs clients. Retrouvez le Start-up Security Kit à l’adresse suivante : http://startup.cases.lu/fr/