Cybersécurité, enjeu national: Yes we can!

Selon Wikipédia, la stratégie est un « ensemble d’actions coordonnées, d’opérations habiles, de manœuvres en vue d’atteindre un but précis ».

Toujours selon l’encyclopédie en ligne, dans son approche économique, la stratégie est l’ensemble des méthodes qui maximisent dans un univers conflictuel ou concurrentiel — c’est-à-dire face à un rival, un opposant, un adversaire, un concurrent ou un ennemi — les chances d’atteindre un objectif donné malgré les actions de l’autre. En matière de cybersécurité, « l’autre » est difficile à cerner, tant il est versatile et diffus : il s’agit des cyber-menaces dans leur diversité multiple.
Élaborer une stratégie en matière de cybersécurité relève donc du défi. Défi que le Luxembourg vient de relever en 5 axes, 7 objectifs et 38 pages. Focus sur un document qui pèse bien plus lourd que son poids de papier.

En le feuilletant, on est rapidement et positivement surpris par sa structuration et sa précision. En partant des grands axes, la stratégie se décline en mesure très concrètes et tangibles, comme la protection des smartphones utilisés par le gouvernement, les formations destinées aux enfants, aux parents et aux entreprises, les outils et méthodes mis à disposition de professionnels, le combat contre la cybercriminalité… Bref, on a le sentiment que rien n’a été oublié et que les auteurs ne se sont pas contentés de grands axes stratégiques dans lesquels chacun pourrait mettre ce qu’il veut. Ici, pas de place pour le flou artistique ou les plans sur la comète : on a du concret, des chiffres et des dates. Peut-être trop… car face à une menace aussi versatile, des réorientations seront sans doute nécessaires. Mais au moins, des bases concrètes sont posées, à chacun de s’en saisir et d’y ajouter éventuellement ses propositions.

Last but not least, plusieurs objectifs et actions sont menées afin d’harmoniser les référentiels d’exigences utilisés par les grands acteurs nationaux comme la CSSF, l’ILR, la CNPD, l’ILNAS et le HCPN. Sur ce point précis, le Luxembourg fait figure de précurseur. Raison de plus pour s’approprier cette stratégie et participer activement à sa concrétisation.

Securitymadein.lu y contribue déjà avec les initiatives suivantes:

Retrouvez le document complet ici.

 

Share with care: